Le coliving : une nouvelle manière d’habiter la ville

 

Tel était l’intitulé de la première table ronde de l’Aperipitch du 14 novembre dernier à la Creative Factory sur l’Île de Nantes. Assis aux côtés de Clément Guichard (Groupe ARC, au micro), Olivier Latreille (à gauche) et Guillaume Robert-Legrand (au centre) de  l’entreprise Coliving Factory. Cette rencontre est l’occasion de faire le point sur ce nouveau type d’habitat.

 

Le coliving, co-résidence en français, étoffe l’offre existante de parcours résidentiels « classiques ». Dans sa forme développée par Coliving Factory, il accompagne l’évolution des modes de vie à tous âges et propose un habitat collectif à taille humaine, qui renoue avec la sociabilité et le partage, tout en gardant une part d’indépendance.

Nous allons expérimenter ce nouveau mode d’habiter dans la future opération « Castel Riva », qui sera située Boulevard Alexandre Millerand à Nantes. Une opération d’envergure (121 logements et 3000m2 de bureaux) au sein de laquelle nous avons dédié un espace qui sera exploité et géré par Coliving Factory.

Concrètement, nous réalisons pour Coliving Factory 20 studios répartis en 2 corésidences distinctes. Ces logements, complètement indépendants (kitchenette, salle d’eau, WC…), seront rassemblés autour de grandes parties communes (cuisine collective et séjour), qui constitueront les espaces de convivialité. L’idée est de recréer une « grande maison », aussi bien dans l’organisation des espaces que dans l’esprit. Un esprit qui fait justement partie de l’ADN de Coliving Factory, qui inaugurera ici avec le Groupe ARC sa première co-résidence dans un programme immobilier neuf.

Mais le coliving, ça ne s’arrête pas au partage d’espaces communs : en effet, certains services sont rattachés à la co-résidence comme une offre mobilité, avec la mise à disposition de vélos et voitures électriques en partage par exemple. Les divers abonnements (téléphone, internet) et un service d’entretien seront également mutualisés, et d’autres services sont également proposés en option.

L’intégration de cette offre sur un territoire – l’Ile de Nantes – qui expérimente de nouveaux modes d’habiter et fait déjà la part belle à la mixité des habitats et des usages, c’est aussi une manière indirecte d’interroger et faire évoluer les habitants de logements plus « classiques » sur la mutualisation et le partage, et ainsi encourager  une dynamique vertueuse. Une dynamique dans laquelle nous croyons et que nous projetons déjà de dupliquer sur d’autres opérations dans l’avenir.

 

Pour découvrir  Coliving Factory, rendez-vous sur le site web.